Cécile Hartmann - Anne-Lise Seusse, Festival Au Bord du Risque #5, Aubusson

Scène Nationale d’Aubusson


16, avenue des Lissiers
23200 Aubusson

Exposition du 21 au 28 mai 2019
Vernissage le vendredi 24 mai 2019 de 18h

 

Hartmann Variation4Cécile Hartmann
Variation #4, 2010
(image n°4 d’une série de 5)
Photographie, tirage pigmentaire sur papier arche
152 x 228 cm
Collection FRAC Limousin
© Cécile Hartmann
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour cette nouvelle édition du Festival « Au bord du risque », nous souhaitons confronter deux œuvres majeures de Cécile Hartmann et Anne-Lise Seusse. Ces deux artistes, qu’à peine une dizaine d’années sépare, développent chacune une recherche originale au croisement de la photographie et de l’image animée. Les deux ensembles présentés - film et photographies monumentales pour l’une, épreuves en couleur et reportage vidéo pour l’autre - partagent une attention particulièrement soutenue aux détails. Les deux artistes aspirent à restituer les multiples dimensions de l’expérience sensible dans des œuvres éclatées, en fragments, où le ralentissement a une grande importance.

Cécile Hartmann (née en 1971 à Colmar, vit à Paris) fut diplômée de l’ENSBA en 2000 après des études d’Histoire de l’Art et de Philosophie à l’Université de Strasbourg. En s’engageant physiquement dans des sites variés, elle explore le potentiel structurel et émotionnel des lieux, des situations et des objets, pour développer une relation particulière à la surface et la visibilité de l’image. Dans le film « Supra-Continent » tourné en 2010 dans une forêt du centre de la France, l’artiste fabrique une narration à partir de rencontres entre le monde naturel et le monde social. Le flux d’une cascade sauvage rencontre des barricades de pierres et de branches où les objets apparaissent et disparaissent : un keffieh palestinien, une barre de métal tordu, un drapeau rouge. Le cours d’eau ralentit et converge vers une zone endommagée où l’eau se tarit.
En contrepoint du film, deux images de grande taille sont posées contre les murs : « Variations 1 et 4 ». Ce sont des images de précipitation, des instants vertigineux de gel dont l’échelle et l’inversion du positif au négatif rendent la lecture abstraite.

Anne-Lise Seusse (née en 1980 à Lyon, vit à Paris) a d’abord étudié la philosophie avant d’être diplômée de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Lyon en 2007. « Pascal » est un ensemble de neuf photographies qui constitue le portrait d’un homme et de l’environnement où il a choisi de vivre, en marge de la ville, dans une caborne(1) au nord de Lyon. Anne-Lise Seusse a établi une relation de confiance sur une longue durée avec Pascal pour qu’il accepte qu’elle photographie son lieu de vie à la chambre, c’est-à-dire selon un processus très lent. A proximité, vers le ciel, ou encore depuis la caborne, les photographies montrent les constructions, l’organisation des tas de bois, la subtilité des conditions de lumière, jusqu’à souligner que l’édifice où vit l’ermite est un observatoire de la voûte céleste. Une vidéo réalisée cinq ans plus tard, en 2017, montre Pascal très occupé (ou pas) dans ses activités quotidiennes.

 

Note :
(1) « Une caborne est le nom donné aux anciennes cabanes, souvent en pierres sèches, des vignobles de l’Aube ou de Bourgogne du Sud, ainsi que dans les Monts d’or » source wikipedia.

United Kingdom Free Bets Bookmakers
Revew WillHill Here 100% bonus

Ladbrokes check here

Review Betfairclick here bonus